Le langage de 0 à 6 ans

Par Claude BURSZTEJN

Objectifs :

Le langage, principal vecteur de la communication inter-humaine, est aussi un support de la pensée, en rapport avec les processus de symbolisation. Les messages qu'il véhicule ne sont pas seulement des informations ou des demandes : le langage sert aussi à communiquer des sentiments, des impressions, des angoisses. Il prend ainsi une part essentielle dans les relations de l'enfant avec autrui, et est intimement lié au développement et à la structuration du fonctionnement psychique, dans son ensemble.

 

DEFINITIONS

Le langage est « la fonction qui permet d'exprimer et de percevoir des états affectifs, des concepts, des idées au moyen de signes » (J-A Rondal).

La langue est un système de code propre à une communauté.

La parole est la production de significations sous forme de sons articulés.

 

DEVELOPPEMENT DU LANGAGE

Le développement du langage suit un déroulement assez fixe d'un enfant à l'autre, mais avec des variations dans les dates des différentes étapes. Il s'agit d'un processus actif au cours duquel l'enfant explore et expérimente le langage qui l'environne.

 

L'acquisition du langage est conditionnée par l'intégrité :

  • des organes phonatoires et de leurs commandes neuro-musculaires;
  • des structures corticales et sous-corticales spécialisées dans diverses fonctions du langage;
  • de l'appareil auditif.

 

La phase pré-linguistique

0-2 mois

Compétences précoces : le nouveau-né montre un intérêt privilégié pour la voix humaine et est capable de différencier des phonèmes (sons du langage).

Les cris, premières productions vocales de l'enfant : ils se diversifient dès les premières semaines en fonction des états éprouvés par l'enfant (faim, douleur, appel, bien-être) ; la mère leur attribue déjà des significations, et les fait entrer dans un premier système de communication (anticipation créatrice).

 

2-6 mois

Au cours du deuxième mois les vocalisations se diversifient (babil, jasis ou lallation). Il semble s'agir au début d'un jeu sensorimoteur, source de plaisir pour l'enfant, qui s'enrichit progressivement, et, entre, surtout après le 5ème-6ème mois, dans un jeu interactif avec l'environnement maternant.

 

2e semestre

La production de syllabes bien articulées débute entre 6 et 8 mois ;

A partir de 8-10 mois, les productions de l'enfant se modifient en fonction du langage du milieu environnant.

A l'évolution des productions vocales s'associe un développement de la communication non verbale: par le regard, puis par le sourire (mimiques), enfin vers 8-9 mois par l'attention conjointe : l'enfant cherche à attirer l'attention d'autrui, porte son regard sur ce qu'on lui montre, pointe du doigt en direction d'un objet.

 

La phase linguistique

Les premiers mots

Entre 12 et 16 mois. Il s'agit de mono ou dissyllabes systématiquement associées à certains objets ou à certaines situations (demande, désignation)..

L'accroissement du vocabulaire, très variable d'un enfant à l'autre, est relativement lente jusque vers 16 mois (moyenne 30 mots).

Vers la fin de la deuxième année, il s'accélère : 250 à 300 mots vers deux ans ;

Vers 18 mois, l'enfant commence à utiliser le non, qui montre un progrès de son individualisation.

 

Les premières phrases

Les premières phrases apparaissent entre 20 et 26 mois. (Association de deux mots, pour désigner une action)

 

Au cours de la 3ème année

L'acquisition du vocabulaire s'intensifie pour atteindre environ 1000 mots à 3 ans.

L'enfant perfectionne l'articulation des différents phonèmes (selon une progression assez fixe d'un enfant à l'autre, dépendant des difficultés propres à chaque geste articulatoire).

Acquisition de la syntaxe : les phrases sont d'abord de « style télégraphique » (mots-phrases, mots-valises), puis comportent progressivement sujet, verbe, complément, qualificatifs, pronoms. Le « je » apparaît vers 3 ans marquant une étape importante de l'individuation et de la reconnaissance de sa propre identité par l'enfant.

 

Entre 3 et 5 ans,

Le langage adulte de base, correctement articulé, est généralement acquis. Au delà, le langage continue d'évoluer : enrichissement du vocabulaire, perfectionnement de la syntaxe (concordance des temps, accord des participes passés) ; le langage progresse aussi sur le plan expressif et cognitif (acquisition de la métaphore).

 

Vers 6 ans

L’enfant est en général prêt pour l'apprentissage du langage écrit …

 

En savoir plus :  http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/08.modul_transdis_umvf-3.pdf

Trouvez l'agence près de chez vous !
UN SEUL N° D'ACCES POUR TOUT LE FINISTERE
02 98 46 51 55
Voir les agences !
3 rue Jules Ferry - 29200 Brest
02 98 46 51 55
SOS Nounou, un service spécialisé de :